Crèche de Trivières

Architecte : Atelier Carnoy-Crayon - M Damien Carnoy

Construction d'une crèche de 36 lits à Trivières

 

TITRE I: PARTI ARCHITECTURAL

 

A LE CONTEXTE

Contexte urbain caractérisé par:

Présence d'une ferme (aspect rural)

Présence d'une école communale et d'une église (aspect urbain)

Présence d'un ravel et d'un terrain de sport (équipement public)

Présence d'habitations

Le terrain est en surplomb par rapport à la rue de la Chapelle et en pente montante vers l'arrière du terrain, jusqu'au ravel.

B L'IMPLANTATION

L'aménagement proposé se présente comme un apport combiné d'éléments urbains et non urbains. Le site contient déjà ces deux caractères, et l'idée est d'en révéler toute la richesse.

Le bâtiment proposé se compose de deux volumes complémentaires :

Un premier volume au gabarit d'une maison qui contient l'entrée et les services;

Un second volume, plus particulier, sur pilotis, qui contient les espaces destinés aux enfants.

Le premier volume de type "maison" est en lien avec le contexte plus urbain. Il s'implante du côté de l'école communale et de l'église.

Le volume "enfants" est moins incarné et plus onirique, il s'associe davantage aux arbres et à la nature. Il se détache du contexte urbain. Il s'implante du côté de la ferme, lui offrant ainsi une zone de nature qui évitera son enfermement dans la ville...

L'aménagement proposé permet de rendre au maximum le terrain à la nature.

L'emprise au sol du volume "maison" est très limité et pour le reste, les constructions sur pilotis permettent à la nature de reconquérir spontanément et librement le sol autour des constructions comme sur l'ensemble du terrain.

La construction sur pilotis permet aussi de révéler les caractéristiques physiques du terrain depuis la rue et de contrecarrer l'inconvénient du relief défavorable (versant nord) par rapport à l'ensoleillement.

Le bâtiment se place ainsi à bonne hauteur par rapport au terrain qui monte vers le sud.

C L'ORGANISATION DU PLAN

Les grandes options du plan sont::

Volonté de placer sur un même niveau tous les espaces destinés aux enfants et au personnel pour optimaliser le fonctionnement interne ;

Offrir aux enfants la possibilité d'accéder à un espace extérieur protégés (terrasses sur pilotis) toujours au même niveau ;

Différencier les 3 espaces intérieurs destinés aux enfants (par groupes d'âges) par leurs formes, évoluant de l'intérieur vers l'extérieur, d'un monde plus introverti et statique à un monde qui se structure et s'oriente...

Positionner les espaces de soins pour que le personnel qui change un enfant, ou surveille les petits pots puisse voir facilement ce qui se passe dans les espaces d'activités ou de repos à travers cloisons et portes vitrées.

Pouvoir bien contrôler l'accès aux espaces "enfants" (passage unique devant le secrétariat -accueil) ;

Créer un espace d'accueil et d'échange entre les parents les enfants et le personnel à l'intersection des 3 sections;

Faciliter l'accompagnement des enfants autour des voitures par tous les temps et en lieu sûr (parking couvert, circulation protégée)

Permettre un accès indépendant à la cuisine et à sa réserve (seule fonction restée au niveau de la rue);

Disposer d'espace extérieur mais couvert en réserve pour entreposer les poubelles, ranger des vélos etc...

Disposer d'un espace intérieurs au niveau de l'entrée pour le rangement des poussettes ;

Permettre l'accès généralisé aux personnes à mobilité réduite et aux voitures d'enfants via les rampes extérieures;

D ESPACE VERT

L'idée générale est rendre le terrain à la nature, en de créer ainsi un espace vert aux qualités d'une petite réserve naturelle en milieu urbain.

Le type d'architecture proposé s'adapte bien à un terrain sauvage, où pourront se développer librement les arbres indigènes et plantes sauvages sans nuire (bien au contraire) à l'objectif du projet qui consiste à mettre les enfants au milieu de la nature.

Les concepteurs du projet suggèrent la création d'une prairie fleurie (fleurs sauvages) au centre du terrain. Ce type d'aménagement demande très peu d'entretien (une fauche par an) et offre un bel aspect toute l'année, au rythme des saisons.

Du bâtiment et des terrasses, l'enfant percevra bien la faune et la flore sauvage tout en restant dans un espace protégé.

L'organisation du bâtiment sur pilotis isole tout naturellement le bâtiment du terrain et complique l'accès des éventuels intrus ou indésirables à travers un terrain peu praticable et non accessible ...

TITRE II: ECO-CONSTRUCTION

A CHOIX DES MATERIAUX

Le choix de chaque matériau de construction est influencé par :

L'origine renouvelable des matières premières ;

L'énergie grise qu'il contient (en ce compris la démolition) ;

l'impact qu'il aura sur la santé des occupants (absence de polluant)

L'influence sur le coût du bâtiment ;

Les facilités de mise en œuvre ;

Les facilités d'entretien ;

Dans chaque cas nous avons essayé de choisir des matériaux et techniques présentant un consensus « idéal » entre tous ces points.

Toute la construction hors sol est réalisée exclusivement en bois ce qui présente les avantages suivants :

Bilan environnemental très positif. « D'une part, c'est une ressource renouvelable, pour autant que son exploitation soit bien gérée, d'autre part sa transformation pour les besoins du bâtiment cause, en général, une charge moindre pour l'environnement que l'usage de matériaux métalliques ou synthétiques »I

Les bois choisis sont des résineux européens des pays scandinaves (limitation du transport) issus de forêts gérées durablement, porteurs du label PEFC.

Ce choix du bois permet de réduire considérablement le poids du bâtiment ce qui a pour conséquence de diminuer l'impact des fondations sur « l'écobilan » et sur le coût.

B CHOIX DU SYSTEME PORTEUR

La « maison » est un système constructif en ossature bois classique avec des plancher en bois.

Le volume «crèche» est également en ossature bois sur colonnes en « Y » en bois. Cette ossature supporte une chape en béton pour l'inertie, l'acoustique et la résistance au feu (passage des voitures sous le bâtiment). La toiture, toujours en ossature bois, est éventuellement recouverte d'une toiture verte.

C CONCEPTION DU CAISSON ISOLANT

Les parois extérieures sont composées des éléments suivants (de l'extérieur vers l'intérieur) :

Parement : bardage bois en cèdre;

Vide ventilé

Panneau pare pluie de 16mm composé de particule de bois à haute densité.

Raidisseurs (ossature porteuse secondaire) : Poutres I composées de bois et d'une âme en fibres végétales dures.

Face chaude : panneau OSB (choisi avec faible teneur en formaldéhyde). L'étanchéité à l'air de la face chaude est assurée par des bandes autocollantes et /ou feuilles d'étanchéité à l'air.

Le caisson ainsi crée est rempli d'isolant insufflé sous pression. Il s'agit de cellulose fabriquée à base de papier recyclé et imprégnée de sel de bore aux propriétés fongicide insecticide et ignifuge.

D CHOIX DES PAREMENTS

Le parement extérieur des murs sera de deux types :

Le volume « maison » sera crépi de teinte des moellons de la grange avoisinante. L'utilisation de crépi à base de chaux est spécialement choisi pour sa bonne tenue dans le temps, ses qualités environnemental, et sa capacité de diffusion de la vapeur d'eau.

Le volume « enfants» sera en grande partie bardé de cèdre. Le cèdre à l'avantage de bien résister au assaut du temps et ce même sans traitement. Il grisonne mais ne s'altère pas.

E CHOIX DES SOLS

Le recouvrement de sol de l'entièreté du niveau crèche et des étages de la "maison" sont en lino. Le linoléum est choisi pour sa très grande longévité, son bilan environnemental très positif et ses propriétés anti bactériales. Le Lino est fabriqué à partir de résines naturelles, de particules de liège, de farine de bois, liés à l'huile de lin et à l'huile de soja et fixés sur des lés de toile de jute qui lui servent d'"armature". Grâce à ses composants, la dépense énergétique pour fabriquer du linoléum est relativement faible.

Le rez-de-chaussée sera carrelé.

L'escalier sera en bois massif (Hêtre belge) issu de forêts gérées durablement (label « bois wallon »)

F IMPACT DES MATERIAUX SUR LA SANTE

Tous les matériaux utilisés sont choisis pour leur «réputation » d'excellente qualité au niveau de leur impact sur la santé : matériaux et produits naturels, à faible émission radioactive, à faible teneur en formaldéhyde, etc... Le choix se base sur les indications des fabricants et revendeurs ou sur le bon sens. Nous regrettons bien entendu ne disposer d'aucune étude scientifique de référence qui puisse le vérifier.

G GESTION DES DECHETS

Tri sélectif imposé sur chantier:

Bois

Acier

PMC

Papier et carton

Inerte (brique et béton)

Tout venant

Frigolite (reprise par les sous-traitants)

 

H GESTION DE L'EAU

Le projet comprend :

L'utilisation de wc à double chasse

Un réducteur de pression juste après le compteur.

La récupération des eaux de pluie d'une part dans une citerne destinée aux chasses des WC et à l'arrosage et d'autre part, dans un étang de dispersion, en vue de la création d'une zone humide dans le site naturel du lieu ;

Traitement de l'ensemble des abords en surfaces drainantes (dolomies, pavés drainants, zones naturelles.)

1 « Savoir construire écologique et économique », Preisig, Dubach, Kasser, Viriden, Département d'architecture de la haute école Zurichoise, traduit en français par l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.